Vous vous êtes parfois demandé à quoi pouvait ressembler votre environnement il y a quelques siècles ? La carte de Cassini est ainsi une de ces ressources particulièrement appréciables qui permet d’avoir une idée de notre environnement géographique à la fin du 18e siècle. Intéressant quand on cherche à reconstituer l’histoire de sa famille ou de son village !

Et comme Internet facilite bien la vie pour qui s’intéresse à l’Histoire ou à la généalogie (et pour bien d’autres choses, vous en conviendrez), le site http://cassini.ehess.fr/ propose d’afficher votre commune sur la carte de Cassini. 

La carte de Cassini est la 1ère carte topographique et géométrique de l’ensemble du royaume de France. Voulue par le roi Louis XV, elle a été réalisée par la famille de cartographes Cassini entre 1756 et 1815. Cette carte est composée de 180 feuilles accolées, couvrant chacune une surface d’environ 80 km sur 50 km. 

La carte donne ainsi une vision d’ensemble du royaume dans ses frontières de l’époque. Il manque donc Nice, la Savoie et la Corse mais on y trouve des villes belges, luxembourgeoises ou allemandes.

(Pour en savoir plus sur la carte de Cassini : http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/7_cassini.htm)

Alors n’hésitez pas à y localiser votre commune.

Le site http://cassini.ehess.fr/ met en relation une base de données administratives et démographiques communales, un fonds des limites administratives de la France actuelle et un fonds cartographique de la France du XVIIIe siècle, la carte de Cassini.

Il permet donc d’interroger la base de données pour rechercher le nom de votre commune. Cette action renvoie l’image Cassini de son environnement à la fin du XVIIIe siècle. 

Voici le résultat pour la ville d’Aubusson.

On remarque le relief encaissé de la ville traversée par la Creuse du Sud au Nord, et les routes principales.

En tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, on remarque le chemin de Guéret (rue Vaveix), le chemin de Paris (route du stade), le chemin de Chambon (vieille route de Chambon), le chemin vers Bellegarde (représentée comme une place fortifiée avec ses murailles), la nouvelle route de Clermont, le chemin vers Felletin (peut-être la rue Roger Cerclier) et la route de Limoges qui démarrait du pont de la Terrade.

Carte de Cassini - Bellegarde-en-Marche (23)
Carte de Cassini - nouvelle route de Clermont, au sud de Mérinchal (23)

Et chez vous, c’était comment ?